S’ADAPTER ET ANTICIPER

1 juin. 2017

S’adapter et anticiper les exigences de notre époque. Au milieu du gué de cette année 2017, ainsi pourrait-on résumer les différentes avancées ou nouveautés qui font l’actualité du Groupe ALAINÉ.
S’adapter et anticiper, parce qu’un groupe comme le nôtre ne se contente plus de transporter par la route le fret de ses clients. Les autres modes d’acheminement, par le rail ou par le fleuve, font désormais partie de notre quotidien. Alainé joue à fond la carte du multimodal.
S’adapter et anticiper, c’est aussi savoir maîtriser une nouvelle dimension professionnelle : l’information. Autrement dit, se montrer capable d’échanger facilement et en temps réel des données avec nos clients en développant des passerelles d’interface d’échange de données informatisées (EDI) et en adoptant un dispositif de traduction des différents formats et langages utilisés lors de ces fameux EDI.
S’adapter et anticiper, c’est encore se lancer dans une démarche de certification ISO 22 000, la norme internationale relative à la sécurité des denrées alimentaires, puisque nos clients issus de ce secteur sont sans cesse plus nombreux.
S’adapter et anticiper, c’est enfin se simplifier la vie administrative grâce à la centralisation du dédouanement, mais aussi satisfaire les exigences du développement durable, en faisant l’acquisition de tracteurs roulant au GNC ou au GNL, et à celles de la sécurité, en signant une nouvelle charte de prévention du risque routier. Que de beaux chantiers !

LIRE LA SUITE ICI